Est-ce la meilleure montre suisse que vous pouvez obtenir pour moins d'un grand? – Achat Montre Monthey

Remarque du rédacteur: Plusieurs fois on nous demande de recommander une «bonne» montre à un prix d'environ 1 000 dollars. La Tissot Visodate, l’une des pièces d’héritage de la marque, est toujours en tête de liste. Ce n’est pas une nouvelle version, mais cela ne veut pas dire que ce n’est pas un kit incroyable.

Ici, chez Time + Tide, nous passons beaucoup de temps à parler des derniers communiqués de montres. Eh bien, ce n’est pas le cas. Au lieu de cela, nous parlons aujourd’hui d’un classique très froid qui est aussi bon aujourd’hui que lorsqu’il est sorti: le Tissot Visodate.

La Visodate est une réédition historique d'une montre du milieu du siècle novatrice pour l'inclusion, attendez-la, du puissant guichet de date (et parfois décrié). Bien que la date soit de rigueur ces jours-ci, il est facile d’oublier que c’était un gros problème. La réédition respecte l’original non seulement par son nom élégant, mais également par un affichage de la date délibéré dans son style et son placement. Pour moi, cependant, le charme du Visodate s'étend bien au-delà de cette complication. La forme du boîtier, la finition du cadran opalin, les marqueurs en pointe de flèche. Tous parfaitement sur le point pour un classique vintage habillé. Et cette version sur un bracelet en maille milanaise ne fait qu'ajouter au charme de la vieille école. Tout cela pour moins de 1000 $ – il est difficile de se tromper.

Tissot Heritage Visodate Tarifs australiens automatiques

Tissot Heritage Visodate, acier sur treillis, 900 $

La manufacture horlogère Breguet a remporté le concours Watch Madness organisé chaque année par Haute Time, le magazine horloger de référence aux states. C’est le garde-temps Tradition Chronographe Indépendant 7077 qui a été encensé par le public dont les votes en ligne lui ont permis de gagner la première place de la match parmi les 64 maisons horlogères représentées. nnAlors que cette belle nouveauté de chez Breguet vient d’être récompensée aux USA par Haute Time, revenons plus en renseignements sur les particularités de ce chronographe réf 7077… Le chronographe est une complication à part totale qui s’étale sur une place de choix dans le monde de l’horlogerie. C’est en général, avec le GMT, la première complication qu’un amateur puisse s’offrir. n nDans la pratique, la mesure des temps écourtés permet d’avoir un aperçu direct et immédiat de la fonction demandée. En revanche, sa réalisation est un challenge mécanique supplémentaire ! En effet, l’enclenchement du chronographe peut perturber la bonne marche des rouages principaux. Pour régler ce soucis, Breguet a équipé ce garde-temps de deux rouages pleinement indépendants. n nLe premier est dédié au décompte des heures et des minutes et son balancier bat à une fréquence de 3 hertz. Il annonce une réserve de marche de 50 heures. Le deuxième rouage, lié au chronographe, est quant à lui muni d’une fréquence de 5 hertz afin de garantir une plus grande rigueur de lecture, en accord avec celle du décompte du temps. n nLes recherches effectuées par Breguet sur les hautes fréquences ont en effet prouvé qu’un nombre d’oscillations plus élevé permettait de bénéficier de une meilleure régularité de marche, les éventuelles perturbations étant plus rapidement corrigées. Les deux rouages n’ayant en ce lieu aucune influence l’un sur l’autre, le mouvement principal n’est pas affecté quand la fonction chronographe est enclenchée. nnHabituellement, l’utilisation d’un deuxième rouage implique aussi l’utilisation d’un second cylindre dont le but est de fournir l’énergie demandée par la fonction chronographe. Cette solution demande toutefois plus d’espace et requiert que le porteur remonte aussi bien le barillet du mouvement principal que celui du chronographe. Avec ce modèle, Breguet introduit un nouveau type de ressort se prêtant parfaitement à la utilisation chronographe. L’énergie nécessaire au rendement du chronographe est fournie par le bénéficiaire lors de la utilisation remise à zéro. n nPlus concrètement, cette production d’énergie est immortalisée dans une lame ressort qui travaille en flexion. La réserve de marche de ce type de lame ressort « classiques » n’excède pas les 20 minutes, mais cela correspond parfaitement à la taille des temps écourtés. Ce système permet à le client d’enclencher sa utilisation chronographe aussitôt, sans s’inquièter de la force restante lors de la mise en marche, car elle sera alors toujours à son maximum. Pour assurer la flexion maximale du ressort, Breguet a conçu un endroit dont la géométrie confère suffisamment d’élasticité afin d’apporter l’énergie supplémentaire au ré-armage du ressort. n nLe idée de la lame ressort tel qu’appliqué par les horlogers de la Maison Breguet a bénéficié de multiples innovations. Un rouage non concentrique a été associé à la lame ressort pour en lisser le couple et acquérir une amplitude ainsi qu’une marche constante du chronographe. On s’en doute, la globalité de ce système lame ressort-rouage a d’ores et déjà fait l’objet d’un dépôt de brevet. Au lieu d’avoir une courbe régulière, la forme du rouage est le fruit d’un calcul lui permettant d’assurer une diffusion constante de l’électricité au chronographe.

Laisser un commentaire