La Seiko Cocktail Time est l'une des montres les plus économiques du monde – Achat Montre Monthey

Note de la rédaction: Je porte un cocktail au moment d’écrire ces lignes. Acier, cadran bleu profond. C’est une montre ridiculement géniale. Surtout quand on considère le prix demandé. C’est pourquoi c’est génial…

Si vous êtes amateur de montres, il est facile de croire qu'un prix plus élevé équivaut naturellement à une valeur et à une qualité plus élevées. Cependant, le Presage Cocktail Time coloré et résolument convivial de Seiko remet en cause ces hypothèses, avec un prix de vente conseillé bien inférieur à 1 000 $ et une présence des poignets pouvant rivaliser avec les montres 10 fois plus cher.

En bref, le cocktail est gagnant parce que c’est amusant, et c’est surtout au niveau des cadrans. Enlevez cela et vous aurez une montre habillée en acier de 40 mm à un prix avantageux. Nice, mais rien de particulier. The Cocktail Time prend des tropes classiques habillés et met le facteur de plaisir à fond. Il y a des couleurs vives, des textures intéressantes, des reflets et un jeu de lumière éblouissant. La seule façon pour cette montre de faire la fête serait que si Seiko posait une vraie boule disco au poignet (je ne la lâcherais pas). Et bien sûr, l’association de cocktails ne fait pas de mal à la cause non plus. Seiko a intelligemment explicité le lien boozy, en associant le cadran bleu glacé avec un Sky Diving, le marron avec un Manhattan et le bleu profond avec une Moonlit Night (pour en savoir plus à ce sujet), vous permettant de vous identifier beaucoup plus savoureux que l’ancien numéro de référence SRPB.

Bien sûr, si le cocktail était de style et sans substance, l'arrière-goût serait un peu amer, mais pour le prix du billet, vous obtenez un paquet remarquablement solide. Le mouvement 4R35B est assez basique, mais il fait certainement le travail et, si vous êtes novice dans la mécanique, il reste encore beaucoup à faire pour être fasciné. Le bracelet et le bracelet sont suffisamment solides (bien qu’il y ait clairement eu des économies de coûts, par exemple sur les maillons d’extrémité repliés du SRPB41), et que la construction générale du boîtier est bonne.

Pour moi, Presage Cocktail Time a été l’un des succès surprise de l’année. C’est une montre amusante et ludique – un changement rafraîchissant dans l’industrie horlogère si grave – avec un cadran qui brille vraiment. De plus, son prix est si bon qu’il n’ya aucune raison pour que vous ne deviez pas en avoir un dans votre liste.

Seiko Presage Cocktail Time australienne

Seiko Presage Cocktail Time, SRPB41 (cadran bleu sur bracelet), 675 $; SRPB43 (cadran argenté / bleu sur le cuir), 650 $; SRPB46 (cadran brun sur cuir), 850 $

REMARQUE: La vidéo indique que le prix du SRPB43 est de 850 USD. Le prix correct est de 650 USD.

La manufacture horlogère Breguet a remporté le concours Watch Madness organisé chaque année par Haute Time, le magazine horloger de référence aux usa. C’est le garde-temps Tradition Chronographe Indépendant 7077 qui a été plébiscité par le public dont les votes en ligne lui ont permis de obtenir la première place de la compétition parmi les 64 maisons horlogères représentées. nnAlors que cette belle nouveauté de chez Breguet vient d’être récompensée aux USA par Haute Time, revenons plus en renseignements sur les spécificités de ce chronographe réf 7077… Le chronographe est une complication à part intégrale qui occupe une place de choix dans le monde de l’horlogerie. C’est en général, avec le GMT, la première complication qu’un neophyte puisse s’offrir. n nDans la pratique, la mesure des temps courts permet d’avoir un échantillon direct et immédiat de la utilisation demandée. En revanche, sa réalisation est un challenge mécanique supplémentaire ! En effectivement, l’enclenchement du chronographe peut perturber la bonne marche des rouages principaux. Pour régler ce problème, Breguet a équipé ce garde-temps de deux rouages entièrement indépendants. n nLe premier est dédié au décompte des heures et des minutes et son balancier bat à une fréquence de 3 hertz. Il affiche une réserve de marche de 50 heures. Le deuxième rouage, lié au chronographe, est quant à lui muni d’une fréquence de 5 hertz afin d’assurer une plus grande rigueur de lecture, en accord avec celle du décompte du temps. n nLes recherches réalisées par Breguet sur les hautes fréquences ont en effet démontré qu’un nombre d’oscillations plus cher permettait d’avoir une meilleure régularité de marche, les éventuelles perturbations étant plus rapidement corrigées. Les deux rouages n’ayant ici aucune influence l’un sur l’autre, le mouvement principal n’est pas affecté quand la utilisation chronographe est enclenchée. nnHabituellement, l’utilisation d’un deuxième rouage implique aussi l’utilisation d’un deuxième barillet dont le but est de communiquer la force demandée par la fonction chronographe. Cette solution demande quelques fois plus d’espace et demande que le porteur remonte aussi bien le barillet du mouvement principal que celui du chronographe. Avec ce modèle, Breguet introduit un nouveau type de ressort se prêtant parfaitement à la fonction chronographe. L’énergie nécessaire au rendement du chronographe est fournie par le client lors de la utilisation remise à zéro. n nPlus concrètement, cette énergie est stockée dans une lame ressort qui travaille en flexion. La réserve de marche de ce type de lame ressort « classiques » n’excède pas les 20 minutes, mais cela convient parfaitement à la mesure des temps écourtés. Ce système permet à le bénéficiaire d’enclencher sa fonction chronographe aussitôt, sans se soucier de l’énergie restante lors de la mise en marche, puisqu’elle sera alors toujours à son maximum. Pour garantir la flexion maximale du ressort, Breguet a créé une zone dont la géométrie donne suffisamment d’élasticité afin d’appliquer l’énergie supplémentaire au ré-armage du ressort. n nLe principe de la lame ressort tel qu’appliqué par les horlogers de la Maison Breguet a bénéficié de multiples innovations. Un rouage non concentrique a été associé à la lame ressort pour en lisser le couple et acquérir une amplitude ainsi qu’une marche constante du chronographe. On s’en doute, la globalité de ce système lame ressort-rouage a d’ores et déjà fait l’objet d’un dépôt de brevet. Au lieu d’adopter une courbe habituelle, la forme du rouage est l’effet d’un calcul lui permettant d’assurer une transmission constante de l’électricité au chronographe.

Laisser un commentaire