Qu'est-ce qui est léger, lourd et rayé comme un tigre? Le Panerai Submersible Carbotech – Boutique Montres VS

Note de l’éditeur: Peu de marques ont la présence au poignet d’un Panerai. Associez cela au look futuriste de Carbotech et vous serez gagnant. Lisez notre revue de l'année dernière pour savoir pourquoi nous l'aimons.

À première vue, les montres Panerai partagent une familiarité rassurante: grands boîtiers, grands protège-couronnes et cadran offrant une lisibilité parfaite. Un examen attentif du catalogue montre que la marque, née de son patrimoine de plongée en Italie, offre une grande diversité, notamment en ce qui concerne les matériaux utilisés pour l’étui. Du bronze à la céramique en passant par le verre métallisé en vrac (et plus récemment), Panerai a une forme solide en matière d’innovation matérielle. Et aujourd’hui, nous examinons de plus près l’un des exemples les plus intéressants de la période récente: Carbotech.

Avant de parler du dossier, revenons un peu en arrière et examinons la situation dans son ensemble. Le PAM00616 est un submersible 47 mm Luminor, l’un des boîtiers les plus costauds de la marque, d’une profondeur de 300 m, et qui se démarque par sa lunette de plongée solide et son protège-couronne breveté. La montre est également impressionnante à l’intérieur, avec un gros calibre P.9000, une beauté à double barillet pouvant supporter trois jours de puissance. C’est une montre à laquelle on peut raisonnablement s’attendre pour alourdir le poignet. Mais ce n’est pas le cas.

C’est là que le Carbotech entre en jeu. Outre ses charmes visuels évidents, Carbotech est léger (le paquet dans son ensemble pèse environ 135 grammes), très solide et très résistant. De plus, il a surtout l’air génial, comme des rayures de tigre noircies. À ce stade, vous vous demandez peut-être ce qu'est Carbotech et c'est une question éminemment raisonnable. Carbotech est un matériau composite constitué de fines couches de fibre de carbone, laminé sous pression avec du polymère PEEK qui lie les couches ensemble. Le résultat de ce processus de superposition est que chaque exemple est unique.

Bien que les avantages fonctionnels de Carbotech en fassent un bon choix pour une montre de plongée sérieuse comme la Submersible, c’est le look puissant qui attire le regard. La strie de la boîte est particulièrement visible dans le profil et sur la lunette, sous forme de verticilles et de tourbillons. Panerai a parfaitement accentué ce matériau avec des tons crémeux et chauds vintage sur la lunette et le cadran – et même si vous pensez peut-être que cette ancienne référence mondiale serait déplacée du matériau du 21ème siècle, la juxtaposition fonctionne parfaitement. La dernière note qui caractérise Carbotech, du moins à mon avis, est le texte bleu «Carbotech», répercuté sur la petite seconde et le logo OP sur le bracelet en caoutchouc.

Avec son boîtier de pointe et son design classique, le Luminor Submersible 1950 Carbotech est un bel exemple des deux piliers de Panerai: l’innovation et la tradition.

Panerai Luminor Submersible 1950 Carbotech 3 Days Automatic PAM00616 Tarifs australiens

Panerai Luminor Submersible 1950 Carbotech 3 Days Automatic PAM00616, 23 250 $

Chez Blancpain, le format Villeret est certainement le plus emblématique de ses lignes classiques. En prévision de la Foire de Bâle 2015, la marque vient d’annoncer l’arrivée, pour la toute première fois, d’une grande date dans cette iconique collection. nnVoici une très belle nouveauté chez Blancpain. Pour deux raisons. d’une part, car c’est la toute première fois que la gamme Villeret arbore une grande date. Et dans un second temps, car les horlogers du Brassus ont eu la bonne idée de la placer à 6 heures ( par le biais de deux amples guichets ). Ce qui donne à ce modèle ultra-classique et intemporel ( Réf : 6669-3642-55B ), une touche d’originalité certaine. n nLorsqu’ils ont conçu le calibre 6950, les horlogers avaient pour finalité premier de faciliter la lecture de la date par un écran plus grand avec changement instantané à minuit tout en limitant l’épaisseur du mouvement. Le résultat est un mouvement automatique pourvu de deux barillets et d’un mécanisme de grande date doté d’une protection contre les chocs. Il possède aussi un balancier à inertie variable avec spiral en silicium et des vis réglantes en or. n nA noter que cette Villeret est munie d’un boitier très pur en or de couleur rouge de 40 mm ( taille parfaite, ni trop petite ni trop grande ). Le cadran opalin est d’une grande clarté. Soulignons également la présence d’un tour d’heure qui accentue les appliques en chiffres romains, les aiguilles feuilles ( avec légère touche de Superluminova ), la grande date à 6h bien évidemment, le fond saphir dévoilant la masse au décor nid d’abeille et le bracelet en alligator chocolat. nn

Laisser un commentaire